MéMé BaNjO

L’histoire de la Compagnie MéMé BaNjO commence en 1992. Attaché à une écriture fine et vigoureuse, le chorégraphe Lionel Hoche crée alors sa première pièce Prière de tenir la main courante présentée au Festival International de Danse de Cannes.

« Si son langage est très écrit, structuré, précis, il reste néanmoins très libre par l’autonomie qu’il laisse aux interprètes. C’est une histoire humaine et artistique qui anime l’esprit de la Compagnie MéMé BaNjO. Et l’alchimie opère. Chaque nouvelle création est l’occasion de collaborations artistiques fructueuses que ce soit au plan musical ou plastique. Curieux et audacieux, le chorégraphe insuffle ses qualités humaines à sa créativité, donnant à sa compagnie vivacité et générosité ».
Gallia Valette-Pilenko

Une trajectoire qui reflète le désir de l’artiste de rester fidèle à sa passion pour le corps dansant, à son architecture et à celle du vivant dans sa dimension sociologique. L’humain et son environnement sont depuis toujours au coeur des projets que développe la compagnie MéMé BaNjO. Intérieur et extérieur y forment un tout interactif et riche. Ce va-et-vient alimente constamment l’observation des rapports humains, du singulier au pluriel, de l’individu au groupe. Au delà du traitement chorégraphique, Lionel Hoche implique aussi son travail dans une recherche plastique et scénographique. Cet ensemble de préoccupations résonne sur tout le processus de création.

Site de la compagnie

Prochaines représentations

SAMEDICARREMENT

MMO

L’HISTOIRE DU SOLDAT

Toute les dates de la saison

Pièces en tournée

Disponible en tournée